Conférence
Donner vie aux histoires… pour bâtir la paix

familysupport

Cette conférence sur la paix ciblera particulièrement deux pays qui, à presque vingt ans d’intervalle, ont connu des atrocités innommables : la Syrie et le Rwanda. Si la situation de la population du premier est toujours périlleuse, celle du second s’est heureusement redressée, à la suite du terrible génocide de 1994, grâce à de nombreux relèvements spectaculaires dont on peut s’inspirer pour bâtir la paix.

Mélanie Loisel œuvre dans le domaine des médias au Québec et au Canada depuis plus d’une douzaine d’années. Son métier de journaliste lui a permis de réaliser une variété de reportages qui ont été diffusés principalement à Radio-Canada et publié dans divers journaux et magazines dont Le Devoir, Commerce, Les Affaires, et Châtelaine. En 2005, elle a aussi été sélectionnée par le Conseil national des relations canado-arabes pour effectuer un stage d’un an en journalisme en Tunisie. Elle s’est rendue, par la suite, à plusieurs  reprises dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient où elle a réalisé divers reportages sur l’environnement, l’économie et la coopération Nord-Sud.

Détentrice d’un baccalauréat en journalisme et d’une maîtrise en politique et droit international, elle poursuit maintenant sa carrière à titre d’auteure, de journaliste et de conseillère en communication et en relations internationales. En 2014, elle a publié avec Martin Gray, un survivant de l’Holocauste, le grand entretien Ma vie en partage, publié aux Éditions de l’Aube. L’année suivante, chez le même éditeur, elle publiait Ils ont vécu le siècle. De la Shoah à la Syrie. Dans cet ouvrage, Mélanie Loisel a réalisé le pari fou de parcourir le globe à la ­rencontre de celles et ceux, (re)connus ou anonymes, qui ont vécu les grands moments du siècle.

Auteur, journaliste et photographe, Robert F. Lalonde possède un parcours non conformiste qui fait de lui un être polyvalent dont la curiosité et l’ouverture d’esprit invitent à l’aventure intérieure. Tandis que ses expériences de voyage et son engagement avec l’Institut de formation humaine intégrale de Montréal (IFHIM) lui ont ouvert des horizons d’espérance en termes d’amour universel et de paix, ses rôles d’animateur à Radio VM, de rédacteur pour diverses revues et de responsable des communications à l’Aide à l’Église en Détresse Canada ont développé chez lui des talents de conteur, de communicateur et de rassembleur.

« Vos témoignages sont l’encre dont ma plume a besoin pour donner vie à vos histoires et bâtir la paix. » C’est en ces termes qu’il se présentait aux interlocuteurs qu’il a rencontrés dans les périphéries du Liban, du Rwanda, du Congo, du Honduras et d’Haïti. Tout au long de ce périple, organisé avec le soutien de l’IFHIM, il a pu observer les difficultés auxquelles les gens étaient confrontés, mais aussi leur redressement à la suite de formations. Ainsi, dans son récit de voyage intitulé D’encre et de chair. Voyage chez les bâtisseurs de ponts de paix, publié en septembre dernier aux Éditions Novalis, l’auteur donne voix à des personnes qui sont devenues de véritables bâtisseurs de ponts de paix.

Pour cette conférence, Mélanie Loisel et Robert F, Lalonde uniront leurs expériences, la première pour parler de la Syrie, et le second pour vous entretenir au sujet du Rwanda. Avec cette spécialiste en relations internationales et ce conteur dynamique, cette conférence s’annonce certes passionnante.

Cette soirée se tiendra à 19h30, le jeudi 19 octobre 2017, en l’église des Dominicains située au 2715, Côte-Sainte-Catherine, à Montréal (autobus 129 – métro Université-de-Montréal). Stationnement gratuit. Une contribution volontaire de 10 $ est suggérée. Pour des renseignements additionnels, vous pouvez nous joindre par téléphone au 514 731-3603, poste 318, et par courriel à info@cccmontreal.org