Programmation plus
Le dernier souffle, au coeur de l’Hôtel-Dieu de Montréal

Affiche_DERNIER-SOUFFLE_FR

Le dimanche 1er octobre 2017 de 13h à 15h, le Centre culturel chrétien de Montréal présentera le long-métrage documentaire de 72 minutes Le dernier souffle, au cœur de l’Hôtel-Dieu de Montréal écrit et réalisé par Annabel Loyola. Madame Annabel Loyola sera présente à la projection pour une discussion avec le public.

Fondé par Jeanne Mance en 1642 en même temps que la ville, l’Hôtel-Dieu de Montréal, à l’aube de son 375e anniversaire, est sur le point de disparaître, pour être remplacé par le nouveau CHUM. Le dernier souffle, au cœur de l’Hôtel-Dieu de Montréal nous plonge dans un espace clos où la vie, la mort, l’amour et l’amitié se côtoient. Ce film est surtout une histoire de courage et de résilience, celle de ses derniers occupants. Telle une mise en abyme empreinte d’humanité, petits et grands événements des deux dernières années se succèdent tout au long du film. Par la suite, rien ne sera plus jamais pareil.

QUELQUES MOTS SUR LA RÉALISATRICE

Madame Annabel Loyola a plus de vingt ans d’expérience en cinéma (production, télévision et distribution), à Paris et à Montréal. Assistante de production pour la salle salle de cinéma Imax/Omnimax La Géode, elle devient, au début des années 2000, responsable des acquisitions et des coproductions des chaînes de télévision du Groupe Pathé, Voyage et Télé Monte-Carlo – TMC.

À Montréal, elle intègre le Cirque du Soleil en tant qu’assistante de production avant de rejoindre la société de production et de distribution La Fête / FRV Media International en tant que directrice des ventes et des acquisitions. En 2007, elle est chargée de projet de la Tournée canadienne des Rendez-vous du cinéma québécois.

Diplômée en scénarisation de l’Université du Québec à Montréal, elle produit, scénarise, tourne et réalise plusieurs court-métrages. En 2010, son premier long-métrage documentaire La folle entreprise, sur les pas de Jeanne Mance lui vaut l’attribution de la Médaille de la Société historique de Montréal. D’ailleurs, elle exprime en ces mots: « Dans Le dernier souffle, j’ai souhaité «graver dans la mémoire » les derniers moments d’activité d’un des plus anciens hôpitaux d’Amérique à travers le regard de celles et ceux qui y vivent encore. Deux ans avant sa fermeture, j’ai voulu capter sa mémoire vivante et son âme avant qu’elles ne s’éteignent. Ces lieux, avec ses occupants qui l’investissent et le font vivre, sont au cœur de mon propos. J’ai fréquenté l’Hôtel-Dieu chaque jour ou presque pendant ces deux années. Le temps a été mon allié. J’ai rencontré et filmé les médecins, les infirmières, les bénévoles, les préposés, les agents d’hygiène et de salubrité, les techniciens en bâtiment, les patients, les artistes engagés par l’Association des Auxiliaires-bénévoles et les religieuses. Je les ai suivis, je les ai observés. Je suis aussi devenue bénévole pour mieux comprendre le travail de relation d’aide auprès des malades. Des liens de confiance se sont noués au fil des jours. Le dernier souffle exprime ce quotidien formé d’images, de sonorités, de couleurs, de musique et de voix: celles de l’Hôtel-Dieu de Montréal. J’ai voulu recréer, bien humblement, l’univers si particulier de l’Hôtel-Dieu où les histoires de ses derniers occupants prennent un relief particulier avec cette fermeture annoncée. Les Hospitalières poursuivent pour leur part leur travail mémoriel et patrimonial. Elles n’ont pas de relève. La dernière religieuse a fait ses vœux en 1967. Pour l’heure, elles continuent de transmettre à tous ceux de l’Hôtel-Dieu leur tradition de soins portés aux malades et de respect du passé » .

Le film connaît un rayonnement tant national qu’international et est sélectionné dans plusieurs festivals. En plus des projections et des DVD, Annabel Loyola offre des conférences et ateliers sur Jeanne Mance et sur le processus de création en documentaire pour tous (milieux scolaires et universitaires, centres d’éducation des adultes, organismes culturels, bibliothèques, musées, milieux carcéraux, communautés religieuses, résidences pour aînés, sociétés d’histoire, etc.). Le film connaît également des diffusions sur le Canal Savoir. Le dernier souffle, au cœur de l’Hôtel-Dieu de Montréal est son deuxième long-métrage documentaire.