De nouveaux visages au CA du CCCM

Le CCCM tenait le 30 mai dernier sa réception annuelle des membres et son assemblée générale. Celle-ci fut marquée par le départ du conseil d’administration de la présidente Louise-Édith Tétreault, de Guy Lapointe, fondateur du CCCM et vice-président, et des conseillers Marc Chevarie et Marie-Noël Lefèvre. L’assemblée a élu Germain Derome, Marie-Claude Lalonde, Jean-Guy Larin et Régine Lehmann. Anne Doran a été réélu pour un deuxième mandat alors que Robert F. Lalonde poursuit son mandat entamé l’an dernier. Ces personnes cumulent une vaste expérience d’engagement communautaire et des compétences diverses qui permettront au Centre d’aller de l’avant. (more…)


Sami Aoun de passage au CCCM!

Sami Aoun, professeur titulaire à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke, était de passage au CCCM le 23 mars dernier. Dans une conférence inspirée de son ouvrage La rupture libérale. Comprendre la fin des utopies en Islam (Athéna éditions, 2016), il a proposé une réflexion sur les causes, les circonstances et les multiples aspects de l’incertitude des élites arabes et musulmanes face à l’avenir de la démocratie libérale et à son implantation 
dans la culture musulmane dominée par des tendances autoritaires et radicales. Vous trouverez ici la conférence de Monsieur Aoun, la période de questions qui l’a suivie ainsi que le diaporama projeté lors de cette soirée. Bonne écoute!


La conscience, une formidable boussole

La conscience est aujourd’hui reconnue comme le critère ultime des choix moraux. Suffit-il pour autant de la suivre pour poser de bons actes ? Il ne s’agit assurément pas d’un absolu surclassant la vérité et l’erreur. Nous sommes responsables devant notre conscience mais aussi de notre conscience, d’où l’importance de la former et de l’éclairer. Elle doit soupeser les principes généraux, les cas particuliers, les exigences à hiérarchiser, la nécessité de l’obéissance, les méfaits d’une soumission aveugle à l’autorité et les fruits de la confrontation avec le point de vue d’autrui. Ainsi outillée, elle peut devenir une formidable boussole capable de nous orienter vers le bien au fil des jours, dans un esprit de liberté. Voici ce que développe la théologienne et membre de la Congrégation de Notre-Dame Marie-Thérèse Nadeau dans la conférence disponible ici.


8e colloque Lonergan : L’avenir du sujet humain à l’ère de l’intelligence artificielle

Le Réseau Lonergan et le Centre culturel chrétien de Montréal sont heureux de vous inviter au 8e colloque Lonergan, qui a pour thème cette année: L’avenir du sujet humain à l’ère de l’intelligence artificielle. Le colloque se déroulera le samedi 5 mai 2018, de 9h à 15h au Salon des Dominicains au 2715 chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal, H3T 1B6. Pour plus d’informations, suivez ce lien.


Annulation de la conférence de M. Pierre Lessard

Nous aimerions vous aviser que la conférence Le dernier héritage de Guy Corneau : “Aimer pour mieux s’aimer” que devait donner M. Pierre Lessard le jeudi 28 septembre 2017 au Centre culturel chrétien de Montréal a dû être annulée pour des raisons hors de notre contrôle. Nos plus sincères excuses pour tous les désagréments causés par cette situation.


Trois nouveaux visages au Conseil d’administration du CCCM

Nous avons le plaisir et le privilège de vous informer que lors de l’Assemblée générale du 25 mai dernier, furent élus par acclamation au Conseil d’administration du CCCM Marie-Noël Lefèvre, grande bénévole et enseignante à la retraite, Robert Lalonde, artisan de paix et ancien responsable des communications au sein de l’organisme Aide à l’Église en détresse Canada, de même que Jean-Francis Clermont-Legros, historien et adjoint à la rédaction de notre magazine Rencontre. (more…)


Nouveau visage dans l’équipe du CCCM !

Depuis novembre dernier, le CCCM compte sur une nouvelle recrue, Madame Sabine Monpierre. Sabine s’impliquera à la coordination, au secrétariat et aux communications du CCCM, qui profitera ainsi de ses nombreux talents. D’origine guadeloupéenne, résidant au Québec depuis 2008, Sabine Monpierre est sensible à la problématique des réfugiés et des immigrants dans l’accompagnement interculturel. Elle collabore et participe dans différents espaces de concertation qui favorisent l’inclusion des femmes et des familles immigrantes à la société québécoise. Elle assure la conception et la coordination des projets culturels et d’intégration du Centre Pauline-Julien à la Commission scolaire de Montréal. (more…)


Invitation à la réception annuelle des membres du CCCM

Le printemps ramène chaque année un moment très agréable, celui de notre réception annuelle. Pour souligner la fin de la saison, le CCCM vous invite à un «5 à 7» qui précédera le concert de Sylvain Caron, organiste et de Jacqueline Woodley, soprano le jeudi 27 avril. Afin de vous remercier de votre fidélité et d’accueillir les nouveaux membres, un buffet vous sera offert au salon du couvent des dominicains (2715, Côte-Sainte-Catherine, Montréal). Nous vous présenterons notre nouvelle responsable du secrétariat, Sabine Monpierre, et nous ferons tirer de nombreux livres reçus en service de presse dans le cadre de la production de Rencontre, notre webzine trimestriel. De plus, vous serez les premiers informés de notre prochaine saison de conférences et concerts. (more…)


Georges Leroux sur la culture religieuse à l’école et l’héritage du christianisme

Le philosophe Georges Leroux était des nôtres le 20 octobre dernier, prononçant alors une conférence sur le thème suivant: «La culture religieuse à l’école et l’héritage du christianisme». Cette conférence, et la période de questions qui l’a suivie, sont maintenant disponibles en ligne, ici même. Cette communication de Monsieur Leroux était inspirée de son plus récent ouvrage, Différence et liberté. Enjeux actuels de l’éducation au pluralisme (Boréal, mars 2016). Bonne écoute!


Pourquoi tant de violence?

La guerre, Jean-Claude Guillebaud l’a regardée en face, comme correspondant, dans l’horrible quotidien des opérations militaires, au Moyen-Orient, au Biafra, au Vietnam sans oublier les Balkans… Pacifiste, ce fils de général a un long passé, une grande familiarité avec une culture militaire qui fait partie de son bagage familial et personnel. Le 23 septembre dernier, cet essayiste et journaliste français présentait, dans le cadre d’une soirée organisée par le CCCM et l’Institut de pastorale des Dominicains, une conférence inspirée d’un essai récent nourri de cette mémoire douloureuse, Le tourment de la guerre. Pourquoi tant de violence ? (L’iconoclaste, Paris, 2016). La captation audio de cette conférence est maintenant disponible en ligne, ici.